Quand le n°1 du partage de fichier photo plonge…

Posted by on juin 24, 2013 in Actualité | 0 comments

Quand le n°1 du partage de fichier photo plonge…

3,5 millions : c’est le nombre d’utilisateurs que perdraient le n°1 du partage de fichier photo, Instagram. 3,5 millions d’utilisateurs PAR JOUR. Alors que les internautes se tournent de plus en plus vers cette notion de partage (photo, vidéo, texte…), certains se demandent si le géant Facebook n’aurait pas mal géré la nouvelle stratégie de sa nouvelle filiale .

Avec la nouvelle année pourtant, l’accent avait été mis sur du positif. On pouvait notamment voir dans les médias différentes rétrospectives de l’année 2012 : « le meilleur en 2012″, « le passage à la nouvelle année ». Toutes ces images prises par les i-photographes ont envahi les webmagazines en décembre et début janvier.

Mais ces images n’ont pas réussi à calmer la polémique autour des nouvelles conditions d’utilisation du site de partage de fichier photo le plus tendance (jusqu’à aujourd’hui). Petit rappel : septembre 2012, le géant des réseaux sociaux se paye le site préféré de ceux qui ont toujours rêvé de faire de belles photos sans être photographe. Instagram devient alors une filiale , pour qui, on le savait déjà, allait sûrement remodeler le site de retouche et de partage de fichier photo.

À cette époque, il save que le monde est tourné vers le web et le partage en ligne. Ce n’est pas pour rien que les réseaux sociaux fonctionnent si bien. La notion de partage est mise en cœur de la stratégie de Facebook. Mais avec les nouvelles conditions d’utilisation , les i-photographes ont l’impression que cette notion de partage va un peu trop loin.

Et là est tout le problème : leur communication n’ont pas réussi à rassurer les utilisateurs du site de partage de fichier photo. Après une première présentation des nouvelles conditions d’utilisation, des milliers de voix se sont élevées pour crier au vol (il était alors question de commercialiser les photos des utilisateurs).

Depuis, ils ont fait marche arrière et ont redéfini plus précisément le nouveau cadre d’utilisation du site de partage de fichier photo. Aujourd’hui, Instagram contre-attaque en disant que ses utilisateurs n’ont pas fermé leur compte. Comme tout service de partage de fichier, un conseil, regardez les conditions d’utilisation.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>